contactez un conseiller
03 57 48 00 80

Pourquoi opter pour une conception de site simple ?

de Hugo Prokop

Récemment, Google a réalisé une étude qui a permis d'obtenir deux résultats intéressants :

  • Les utilisateurs mettent entre 1/50ème et 1/20ème de seconde pour juger si un site web est beau ou non
  • Les sites web “visuellement complexes” sont souvent jugés moins beaux que leurs homologues plus simples

De plus, les sites “hautement prototypiques” dont la mise en page est généralement associée à des sites de leur catégorie avec une conception simple de site web ont été jugés comme plus beaux.

En d'autres termes, l'étude a montré que plus la conception est simple, mieux c'est.

Mais pourquoi ?

Dans cet article, nous allons examiner le rôle de la fluidité cognitive et de la théorie du traitement visuel de l'information qui jouent un rôle crucial dans la simplification de votre conception web et qui peuvent mener à plus de conversions.

Nous allons également voir comment un site peut être simplifié dans sa conception et comment nous pouvons améliorer son taux de conversion.

Qu'est-ce qu'un site “prototypique” ?

Si je vous dit “meuble”, quelle image vous vient à l'esprit ? Si vous êtes comme 95% des personnes, vous pensez à une chaise. Si je demande quelle couleur représente “garçon”, vous pensez “bleu” (et fille, “rose” ; voiture, “berline” ; oiseau, “merle” ; etc.).

La prototypicalité est l'image mentale de base que votre cerveau crée pour catégoriser tout ce avec quoi vous interagissez. Ainsi, votre cerveau dispose d'un modèle pour l'apparence et la sensation des choses.

Sur internet, le prototypage se décompose en catégories plus petites. Vous avez des images mentales différentes mais spécifiques pour les réseaux sociaux, les sites de e-commerce et les blogs. Si l'un de ces sites manque de quelque chose pour votre image mentale, vous rejetez le site à des niveaux conscients et subconscients.

Les similitudes ne signifient pas que les sites manquent d'originalité ou qu'ils se “plagient” les uns les autres. Au lieu de cela, ils jouent avec vos attentes de base de ce à quoi un site de e-commerce, par exemple, devrait ressembler.

site web optimisé

Quelle est l'importance de l'aisance cognitive ?

L'idée de base derrière la fluidité cognitive est que le cerveau préfère penser à des choses qui sont faciles à penser. C'est pour cette raison que vous préférez visiter des sites où vous savez instinctivement où se trouvent toutes les différentes catégories que vous souhaitez visiter.

La fluidité cognitive découle d'un autre domaine de comportement connu sous le nom de “simple effet d'exposition”, qui affirme que plus vous êtes exposé à un stimulus, plus vous le préférez.

Encore une fois, les règles sont les mêmes sur le net. Il est "familier" pour les blogs d'avoir des opt-in sur la barre latérale droite ou pour les sites de commerce électronique de présenter de grandes images en haute résolution avec un titre qui attire l'attention et le logo de l'entreprise dans le coin supérieur gauche de l'écran.

Si vos visiteurs sont conditionnés à certaines conceptions de site dans votre catégorie, s'en écarter pourrait inconsciemment vous placer dans la catégorie "moins belle".

Cela ne veut pas dire, cependant, que vous devriez simplement "faire ce que tout le monde fait". Bien qu'il soit important de savoir quels choix de conception de site sont prototypiques pour votre catégorie, il est plus important de trouver des preuves qui appuient ces choix de conception.

Pourquoi la simplicité est scientifiquement plus facile à traiter ?

La raison pour laquelle les sites internet moins complexes visuellement sont considérés comme plus beaux est en partie parce que les sites peu complexes n'exigent pas que nos yeux et notre cerveau travaillent aussi fort pour décoder, stocker et traiter les informations.

En effet, plus il y a de variations de couleur et de lumière sur la page, plus l'œil aura de l'exercice à faire pour envoyer l'information au cerveau.

Nouveau call-to-action

Chaque élément communique des informations subtiles

Lors de la conception d'un site internet, sachez que chaque élément - la typographie, le logo et la sélection des couleurs - communique des informations subtiles sur la marque.

Lorsque ces éléments ne font pas leur travail, le webmestre compense souvent en ajoutant des textes ou des images inutiles, ce intensifie la complexité visuelle du site et nuit à l'esthétique générale. Optimiser une page pour le traitement de l'information visuelle consiste à communiquer autant que possible en un minimum d'éléments.

La “mémoire de travail” et le Saint-Graal de la conversion

Selon la célèbre recherche du psychologue George A. Miller de Princeton, le cerveau adulte moyen est capable de stocker entre cinq et neuf “morceaux” d'information dans sa mémoire à court terme appelée aussi “mémoire de travail”.

La mémoire de travail est la partie de votre cerveau qui stocke et traite temporairement l'information en quelques secondes. C'est ce qui vous permet de concentrer votre attention, de résister aux distractions et, surtout, de guider la prise de décision.

Sur un site internet peu complexe et hautement prototypique, les cinq à neuf morceaux de mémoire de travail peuvent traiter des éléments tels que les garanties, les descriptions de produits, les prix ou les offres, au lieu de perdre du temps à chercher où cliquer.

Lorsqu’on s'écarte des attentes, voilà ce que notre cerveau se dit : le prix était plus élevé que prévu, le schéma de couleurs et la symétrie étaient décalés, le site ne se chargeait pas assez vite, les photos n'étaient pas à haute résolution etc. La mémoire de travail traite ces morceaux au lieu de ce qui compte vraiment.

La mémoire de travail appelle la mémoire à long terme à utiliser ce qu'elle sait déjà pour effectuer la tâche. Lorsque la mémoire à long terme ne peut pas aider au traitement de l'information, le flux est interrompu et la mémoire de travail se désengage.

C'est pour cette raison qu’il est essentiel de comprendre le niveau d'exposition de vos visiteurs, non seulement pour les sites de votre catégorie, mais aussi pour les sites internet en général.

Les blogs que vos visiteurs lisent, les sites sur lesquels ils naviguent, leur navigateur, leur âge, leur sexe et leur emplacement physique sont autant d'indices de ce qui leur semble familier à première vue.

7 façons de créer un site web plus simple

  1. Faites des recherches sur vos personas et sur les sites qu'ils visitent le plus souvent. Recherchez des études de cas sur les changements de conception de ces sites et sur la façon dont ils ont affecté des secteurs clés.
  2. Créez un mash-up pour votre propre site avec tous les composants “fonctionnels” que vous découvrez.
  3. Respectez les règles de l'aisance cognitive et placer les différents éléments là où les visiteurs s'attendent à les trouver.
  4. Faites confiance à vos propres couleurs, logo et caractères pour communiquer clairement et subtilement. N'ajoutez pas de copies ou d'images à moins qu'elles ne communiquent quelque chose qui préoccupe votre visiteur.
  5. Dans le doute, moins c'est plus. Une grande image vaut généralement mieux qu'un tas de petites ; une colonne au lieu de trois ; plus d'espace blanc au lieu de plus de “détails”.
  6. Assurez-vous que votre site correspond aux attentes en matière de prix, d'esthétique, de rapidité, etc.
  7. Conserver l'originalité. Un site prototype ne signifie pas que tous les aspects de votre site doivent s'adapter à ce moule.
  8. Ne considérez pas votre site comme une œuvre d'art unique. Au lieu de cela, faites-en un composite de toutes les meilleures choses.

 Nouveau call-to-action
 

Étiquettes : site web, SEO, SEA et référencement, Expérience client