10 min
//
Marketing Immobilier

Mettre en place un marketing immobilier efficace

Construire sa stratégie digitale dans l’immobilier

Comment construire sa stratégie digitale dans l’immobilier

La stratégie d’acquisition digitale est un élément indispensable dans la stratégie marketing d’un acteur immobilier. Grâce à elle, vous allez pouvoir gagner en nouveaux prospects qui seront plus faciles à transformer en clients par la suite. Elle fait donc partie des fondements de votre stratégie marketing et doit être optimisée.

L’objectif étant ici de récolter de l’information sur votre prospect, il va falloir lui offrir du contenu intéressant en échange.

Définir le cadre de votre stratégie d’acquisition

Avant de se lancer dans sa stratégie digitale d’acquisition dans l’immobilier, il faut vous poser les bonnes questions :

  • À quoi cela va-t-il vous servir ?
  • Quels sont vos objectifs ?
  • Quels sont les leviers que vous allez utiliser pour y arriver ?

Pleins de questions qui doivent trouver réponse avant de vous lancer dans une stratégie d’acquisition dans l’immobilier. Cela en devient d’ailleurs une partie intégrante du rôle de l’agent immobilier pour faire connaître son agence et prospecter notamment à cause de la profonde mutation qu’est en train de subir ce secteur d’activité.

Pour définir vos objectifs, le mieux est que vous vous basiez sur le modèle SMART, c’est-à-dire sur des objectifs qui sont spécifiques, mesurables, acceptables, réalistes et définis dans le temps Plus vos objectifs seront clairs, mieux sera définie votre stratégie. Une moyenne de trois à quatre principaux objectifs est un bon début pour commencer votre stratégie d’acquisition dans l'immobilier.

inbound marketing smart

Par exemple, vous pourriez avoir comme objectif d’augmenter la notoriété de votre agence immobilière, de créer plus d’estimations de maisons ou encore de consolider les relations que vous pouvez avoir avec vos clients actuels. Bien évidemment, ces objectifs devront être plus précis et suivront le modèle SMART.

Par exemple, créer plus d’estimations immobilières devient comme objectif : « Augmenter de 10% le nombre d’estimations de biens d’ici janvier 2018 ».

Définir votre audience et votre histoire

Avant de vous lancer dans une stratégie d’acquisition, vous allez devoir réfléchir à un persona, c’est-à-dire une personne type que vous souhaitez toucher via votre stratégie. Cette personne sera sûrement une femme ou un homme qui souhaite acheter ou vendre sa maison et faire appel à un agent immobilier.

Ci-dessous, un exemple de persona détaillé :

  • Nom : Laure Huez
  • Âge : 37 ans
  • Fonction : CSP +
  • Objectif : trouver des informations sur les étapes dans l’achat d’une maison
  • Challenge : difficulté dans les démarches administratives
  • Technologie : tech addict, utilise beaucoup le smartphone et la tablette le soir. Travaille sur ordinateur fixe la journée.

Et vous pouvez continuer à développer votre persona pour bien le connaître et vous en imprégner. Il sera ensuite important de définir tous les points de contact que vous pourrez avoir avec ce persona. Par exemple, Laura et vous aurez un premier point de contact lorsqu’elle ira sur le site web de votre agence immobilière. Le second contact qu’elle aura avec vous sera quand elle lira l’article de blog sur l’achat d’une maison. Le dernier point de contact sera lorsqu’elle vous donnera ses coordonnées pour télécharger gratuitement votre e-book ayant comme thématique l’achat d’une maison avec un agent immobilier.

Après avoir déterminé votre audience, il est important de définir votre histoire et ce que vous souhaitez véhiculer sur les réseaux sociaux et sur votre site web. Votre histoire doit refléter vos produits. Si vous êtes une agence immobilière haute-gamme, il va falloir que cela se sente dans vos posts et sur votre site web. Si vous êtes une agence immobilière spécialisée dans le logement étudiant, votre message se tournera vers les jeunes et le ton de vos publications devra être léger.

Utiliser les bons outils

Avoir de bons outils est indispensable pour une stratégie digitale d’acquisition performante dans l’immobilier. Vous devez devenir un véritable agent immobilier connecté !

Tout d’abord, il vous fait être présent sur les réseaux sociaux populaires, comme :

  • Facebook
  • Instagram
  • Linkedin

Facebook et Linkedin sont particulièrement pertinents, car ils vont vous permettre de cibler directement votre audience en fonction de l’âge, du métier, du lieu de résidence… Instagram sera un bon réseau social pour partager vos maisons en vente, la signature d’un contrat ou les coulisses de votre agence immobilière. Cela peut être aussi un bon support pour les témoignages.

Il vous faudra aussi un site web optimisé pour les moteurs de recherches et qui est une façade représentative de vos produits.

Finalement, si votre agence immobilière à une taille conséquente et que vous avez plusieurs collaborateurs, il sera intéressant d’investir dans un outil d’automatisation marketing qui va vous permettre de faire de l’emailing, de gérer vos prospects, mais aussi vos clients tout en optimisant le contenu qui leur est proposé.

Vous pourrez aussi via cet outil travailler sur votre réputation sociale, c’est-à-dire l’image que vous souhaitez donner de votre agence immobilière sur les réseaux sociaux.

Créer du contenu

La base d’une bonne stratégie d’acquisition digitale dans l’immobilier est la création de contenu. C’est ce que l’on appelle le marketing de contenu. Pourquoi créer du contenu ?

agence content marketing

Comme nous l’avons dit en début d’article, le but de votre stratégie est de récolter de l’information sur votre visiteur pour qu’il devienne un prospect puis un client de l’agence immobilière. Pour cela, il faut inciter le client à vous remettre ses coordonnées. C’est dans ce cadre-là que le marketing de contenu intervient. En échange d’un contenu de qualité et qui va répondre aux interrogations de votre visiteur, vous pouvez lui demander ses informations.

Le premier support de création de contenu est votre site web via un blog et des e-books.

Par exemple, proposez à votre client un magazine sur l’immobilier accessible via l’adresse e-mail ou encore un livre blanc sur « les étapes d’achat d’une maison » en échange d’un petit formulaire pour recevoir ses coordonnées. Tout ce qui pourrait intéresser votre prospect doit être accessible en échange d’une information sur lui.

Un autre exemple ici. Votre prospect Laura recherche des informations sur l’achat d’une maison du point de vue juridique et elle tombe sur votre e-book « les indispensables à connaître lors de l’achat d’une maison en juridique ». C’est un e-book pertinent par rapport à sa recherche et elle sera heureuse de donner ses coordonnées en échange d’une lecture gratuite de l’e-book ou d’un téléchargement sur son site web. C’est comme cela que l’on prospecte sur le web 2.0.

Il existe pleins d’outils comme la géo localisation, les e-book, la newsletter ou encore le devis gratuit en ligne qui vous permettront de récolter des données facilement.

Après avoir récolté l’information, votre visiteur devient officiellement un prospect que vous pourrez contacter pour essayer de le transformer en client.

Votre stratégie de contenu va aussi passer par vos réseaux sociaux et le contenu que vous y proposez. Organiser un jeu concours sur facebook par exemple est un très bon moyen de récolte d’adresses mails. Vous pourriez offrir l’estimation du bien en échange de l’inscription au concours. Cela vous permettrait de créer une belle base de données.

Finalement, il est important de trouver ce petit plus, cette différence qui va vous permettre de récolter de l’information sur vos visiteurs. Proposez à vos visiteurs quelque chose de nouveau et d’innovant que cela soit au niveau de la géolocalisation ou encore d’un espace qui lui est dédié par exemple et sur lequel il va trouver toute l’information qu’il cherche pour l’achat et la vente d’une maison. Il vous fait de la valeur ajoutée par rapport à ce qui est déjà proposé sur le marché de l’immobilier.

Mesurer la stratégie d’acquisition

Mesurer votre stratégie digitale d’acquisition en immobilier est très important car cela va vous permettre de voir si elle est efficace ou si elle doit subir des modifications. La première étape dans la mesure de la stratégie d’acquisition est de choisir des indicateurs clés de performance (plus connu sous le nom de KPI en anglais).

Les indicateurs clés de performance vont permettre de contrôler la performance de votre stratégie digitale immobilière. Ils vont aussi permettre de mesurer les écarts entre vos objectifs et vos résultats et voir ce qui fonctionne et à contrario, ce qui ne fonctionne pas.

Les deux principaux indicateurs sont les suivants :

  • Le taux de conversion
  • Le coût de conversion

Le taux de conversion est le nombre de personnes dont vous allez recevoir les informations par exemple si votre objectif est de transformer vos visiteurs en prospects.

Le taux de conversion se calcule facilement. Il est égal au :

  • Nombre total de conversion / nombre total de visiteurs.

Le coût de conversion est le prix que cela va vous coûter pour convertir vos visiteurs. Si vous avez utilisé de la publicité par exemple, cela va rentrer dans les coûts de conversion.

Prenons un exemple concret :

Vous avez dépensé 50 euros en publicité sur la page Facebook de votre agence immobilière. Votre objectif était d’avoir de nouveaux inscrits sur votre newsletter et vous en avez eu 20 à la fin de votre campagne publicitaire. Votre coût de conversion sera donc de 2,5 euros/prospect.

Mesure votre stratégie d’acquisition digitale immobilière va donc vous permettre de voir votre retour sur investissement, plus connu sous l’abréviation ROI. Le ROI est un très bon indicateur de l’efficacité d’une stratégie marketing en immobilier.

Nous avons vu dans cet article comment créer une stratégie d’acquisition dans l’immobilier en suivant plusieurs étapes indispensables dans la création de cette stratégie. Après avoir déterminé les objectifs que vous souhaitez atteindre via cette stratégie, vous devez définir votre cible et le style que vous souhaitez véhiculer. Pour attirer vos visiteurs et les transformer en prospects, créez du contenu intéressant et pertinent pour lui. Finalement, pensez à bien mesurer votre stratégie d’acquisition afin de voir si elle fonctionne ou pas.

Définir sa cible webmarketing dans l'immobilier

Définir sa cible webmarketing dans l'immobilier

Faire une étude de la demande du marché est un des points essentiels à voir pour faire grandir votre business. Or, cela revient à faire une identification de sa clientèle cible. Les résultats de l'étude de votre clientèle cible constituent la plus grande partie du dossier d’étude de marché. Le point sur l’essentiel à savoir sur les méthodes pour bien connaître sa cible.

Partir sur les informations que l’on possède

Il ne faut pas chercher loin ! Je le dis systématiquement à mes clients. Avant de faire ma propre étude, je prends toujours la peine de me renseigner sur les données que possède mon client. Avant de lancer un produit, il y a certainement eu un moment où ce dernier a fait une étude de marché durant laquelle il a essayé d’identifier la cible de ses produits. Si la cible de mon client n’est pas identifiée, je me charge de l’accompagner dans la démarche d’identification. Dans cette optique, nous essayons d’identifier ensemble si les produits qu’il propose sont adressés à des entreprises (B2B), des employés (B2C), des personnes (P2P), des consommateurs (B2E) ou encore des médias (B2P).

Toujours en se basant sur les données du client, il est tout à fait possible de faire un portrait type de la clientèle cible en utilisant le CRM de l’entreprise. Le CRM ou Custumer Relationship Management va servir à définir le caractère de la clientèle de la société sur une période donnée. J’accompagne les entreprises qui ont recours à mes services dans l’interprétation de l’historique de toutes les données enregistrées dans le cadre du CRM. Il m’arrive aussi de venir en aide aux clients qui n’ont pas encore mis en place un CRM en les accompagnant dans l’identification de l’outil CRM le plus adapté à leur besoin, par exemple.

Comment définir sa cible webmarketing : les bonnes vieilles méthodes

Le meilleur moyen de connaître une personne est de lui parler. Cela vaut aussi dans le monde du marketing. Pour bien connaître votre cible, vous pouvez tout simplement lui parler. Vous pouvez par exemple faire une interview directe de vos clients lors de journées porte ouverte ou encore lors de salons. Il faut cependant remarquer que l’organisation de ce type d’événement peut revenir assez chère à l’entreprise. C’est la raison pour laquelle, il est plus opportun d’opter pour les moyens digitaux.

Le plus grand avantage avec le digital, c’est qu’il vous est possible d’accéder plus facilement à ce que pense votre cible et cela à moindre coût. Pour ce faire, il nous suffit de mettre en place une stratégie de webmarketing mettant l’accent sur les retours des clients. Pour illustration, vous pouvez mettre en place un programme de fidélité. À part cela, les enquêtes de satisfaction effectuées lors de l’achat (en magasin ou en ligne) sont aussi des moyens efficaces pour mieux connaître sa cible.

Une question revient souvent :

  • une fois la clientèle bien ciblée, comment savoir si les internautes qui visitent leur site internet correspondent à la cible ?
Je leur réponds en disant qu’il suffit de voir la source du trafic pour le voir. Une autre méthode consiste à segmenter les visiteurs afin de mieux les identifier.
 

Mettre en place un tunnel de conversion pour l'immobilier

Mettre en place un tunnel de conversion pour l'immobilier

Il se peut que votre acheteur potentiel ou vos vendeurs immobiliers soient déjà sur votre site grâce aux actions que vous avez mis au point pour générer des leads. Mais si vous voulez booster vos ventes immobilières, vous devez améliorer le taux de transformation de votre site, suivant le tunnel de conversion.

Dans le jargon du marketing, c’est en réalité une représentation du parcours de visiteurs pour parvenir à leur conversion en clients. On l’appelle également entonnoir de conversion. Pour faire en sorte que les internautes achètent votre bien, vous devez parcourir un certain nombre d’étapes prédéterminées. Bien que le processus soit plus lent en immobilier, le principe marketing demeure le même.

Découvrez dans cet article des conseils bien avisés destinés aux entreprises immobilières pour conclure des ventes au maximum à partir d’un bon tunnel de conversion.

Les trois phases du tunnel de conversion en immobilier

Dans une stratégie digitale immobilière, un trafic acquis consiste d’abord à la préparation du terrain. Vous devez toujours avoir de belles pages pour être en mesure de convertir votre audience. Vous devez donc soigner votre site au maximum, quitte à proposer une annonce AdWords.

La deuxième chose à faire pour mener à bien votre conversion est de consolider votre relation en tissant des liens de confiance avec les consommateurs.

La dernière phase, et non la moindre consiste à transformer vos personas en clients à partir du lead automation, en les faisant traverser l’entonnoir de conversion par la segmentation en fonction du contenu et ceci afin de suivre le parcours d’achat. Vous anticiperez ainsi à quel moment vous devez entrer en jeu pour leur proposer du service et conclure enfin votre projet de vente immobilière.

Sonder l’efficacité du tunnel de conversion

En effet, les consommateurs qui prennent l’initiative de faire des recherches sur internet sur un produit donné seront automatiquement orientés vers un contenu précis et établi à partir d’un scénario prédéfini.

Pour un tunnel de conversion optimal, vous devez mesurer sa performance, donc utiliser un indicateur. Ceci va vous permettre de mesurer à quel point votre parcours a été efficace, quitte à faire des ajustements si nécessaire. En parcourant les étapes du processus de conversion, vous pouvez convertir progressivement les visiteurs de votre site à prendre la décision que vous souhaitez : celle de passer à l’achat de votre produit.

Pour bien connaître et analyser efficacement votre tunnel de conversion, vous pouvez déterminer quels sont les leviers d’action efficaces afin d’augmenter les chances de convertir les visiteurs en clients.

Convertir les visiteurs en leads, les vertus de l’inbound marketing

Votre communication immobilière digitale doit être aussi congrue que possible. Et lorsque l’on veut construire un tunnel de conversion sur le marché de l’immobilier, il faut se souvenir que les leviers d’acquisition de trafic ne sont pas les seuls que vous devez considérer dans votre stratégie marketing.

En plus de générer du trafic immobilier, vous devez également convertir vos leads. Il ne suffit pas d’attirer des visiteurs sur votre site, il faut leur donner l’envie de s’y connecter, de vouloir plus. C’est à ce moment qu’entre en jeu l’inbound marketing.

La création de contenus de qualité

Il s’agit dans ce cas de travailler sur la notoriété de votre agence immobilière. Augmenter le trafic de votre site immobilier en usant du tunnel de conversion est le meilleur moyen d’y parvenir.

Une stratégie de contenu et des articles de qualité donneront une forte valeur ajoutée à votre entreprise. Faites en sorte que ces contenus soient adressés à la bonne audience pour générer efficacement du trafic. Définissez des personas afin de segmenter au mieux vos prospects. Toucher les bonnes cibles multipliera vos chances de convertir vos visiteurs.

Proposez des contenus premium sur votre site, des travaux de fond pour égayer les internautes. Les livres blancs, les webinars ou encore les sondages sont de très bons moyens pour mettre vos atouts en avant et démontrer que vous avez une certaine maîtrise de l’immobilier. Vos landing pages doivent être optimisés par des incitations à l’action. Ils doivent donc être bien conçus et suffisamment animés pour retenir l’attention de vos éventuels prospects. Vos Call-To-Action doivent être pertinents.

L’appel à l’action

En appliquant quelques règles aux appels à l’action, vous pouvez optimiser votre tunnel de conversion à partir de votre site immobilier. Vous devez en outre générer des leads. Par des campagnes d’e-mailing par exemple. Pour collecter le maximum d’information, vous pouvez demander aux visiteurs de s’enregistrer, bien entendu avec leur consentement à ce que vous les contactiez par e-mail.

Pour appeler à l’action, les liens hypertextes sont de très bons indicateurs internes. Ils attirent considérablement les internautes vers la page qui va satisfaire leur intérêt. Il est cependant préférable de permettre à vos visiteurs de passer à l’action par trois clics au maximum. N’oubliez pas d’utiliser le mot magique du marketing "gratuit". Les visiteurs espèrent toujours obtenir une faveur sans qu’ils aient à payer quelconque prix.

Bref, donnez n’importe quoi du moment que c’est gratuit. Vous constaterez par vous-même que ce mot fonctionne même pour les clients riches ou les prospects BtoB.

Cela conduira inexorablement vos visiteurs à agir et à choisir votre agence immobilière parmi tant d'autres.

Les réseaux sociaux pour fidéliser dans l'immobilière

Les réseaux sociaux pour fidéliser dans l'immobilière

Avec près de 2 milliards d’inscrits à travers le globe (d’après les dernières statistiques publiées par State of Inbound Report en 2017) dont 1, 55 milliards d’actifs à l’heure actuelle.

Nouveau call-to-action

Voici les chiffres :

  •  Facebook conserve le titre des plus importants réseaux au monde.
  • YouTube enregistre 24 millions de passages (rien que dans l’Hexagone)
  • Twitter compte 12 millions d’utilisateurs en France,
  • Linkedin compte 450 millions d’inscrits à travers le monde…

Ces chiffres parlent d’eux-mêmes, les réseaux sociaux servent de canaux incontournables pour réussir à prospecter dans le monde actuel où nous évoluons. Désormais, une bonne stratégie Social Média se trouve inéluctablement à la clé de la fidélisation immobilière.

L’intérêt des réseaux sociaux dans votre communication immobilière :

Une détection rapide des prospects à moindres coûts

Développer votre présence sur les médias sociaux vous fait en même temps gagner en popularité auprès de vos cibles. Les réseaux sociaux comptent également parmi les canaux les plus privilégiés des internautes et des mobinautes pour communiquer.

Vos cibles de potentiels acquéreurs y sont forcément présentes. Hormis l’avantage d’une détection rapide de cible de prospects à moindres coûts, être présent sur Facebook, Linkedin, Twitter, et Google + va fortement contribuer à améliorer votre référencement naturel

Une meilleure interaction avec ses cibles de prospects

Communiquer sur les réseaux sociaux va principalement permettre à votre agence de se faire connaître davantage. Facebook, tout comme Twitter, Google+, Pinterest, Instagram et YouTube servent idéalement d’excellentes plateformes pour diffuser ou publier des annonces de nouveaux biens à un public large et à la fois ciblé. Les médias sociaux vous offrent l’avantage d’apport d’une nouvelle audience à coût véritablement réduit. Les résultats demeurent en outre suffisamment prometteurs en termes de retour sur investissements. 

Une gestion améliorée des relations clients

La mise en place d’une bonne stratégie sur les réseaux sociaux dans le cadre de vos campagnes de fidélisation marketing immobilier vous permet aussi d’entretenir de bonnes relations avec les clients. Ces plateformes vous permettent de rester en contact en permanence avec vos cibles. Vos clients fidèles, à la fois ambassadeurs de votre marque, peuvent recommander vos pages sur Facebook, votre chaîne YouTube, votre compte Twitter, vos profils sur les réseaux sociaux professionnels comme Linkedin et Viadéo.

Une notoriété accrue et bien entretenue

Poster uniquement des offres sur les médias sociaux ne vous permettra pas de profiter pleinement de votre présence sur ces plateformes. Une bonne stratégie des réseaux sociaux est aussi corollaire à une bonne gestion d’e-réputation. Mettez votre expertise en valeur, aimez partager ; vous y en sortirez plus que gagnant. 

Comment mettre en place une stratégie Social Média orientée inbound ?

Attirer les internautes vers ses landings pages

L’intégration de l’inbound dans votre stratégie réseaux sociaux marketing va vous assurer une présence particulièrement sollicitée par les internautes pour peu que vous adoptiez de bonnes méthodes.

Sachez exploiter cette plateforme avec pertinence à travers de publications régulières sur Facebook, des posts vidéos promotionnelles ou événementielles sur la chaîne YouTube, des suggestions à consulter vos blogs et invitations à vous suivre sur Twitter… 

Soigner sa présence en humanisant son profil sur les réseaux sociaux

Votre profil Facebook reflète l’image de votre agence immobilière auprès de vos cibles. Renseignez-les sur l’essentiel de vos activités, transmettez-leur votre culture d’entreprise. Personnalisez votre photo de profil de sorte qu’on puisse vous identifier rapidement et que l’on ait surtout une perception positive de votre image. Mettez régulièrement votre profil à jour, diversifiez les contenus à poster, relayez vos articles de blog… Restez en contact avec vos clients et prospects. Intervenez à chaque fois que nécessaire, interagissez avec vos cibles et faites leur part de votre expertise. Utilisez une approche "social selling" dans votre stratégie réseaux sociaux pour fidéliser et prospecter davantage.

Boostez vos ventes avec un CRM

6 façons d'utiliser votre CRM immobilier pour booster vos ventes

La gestion de la relation client ou Customer Relationship Management (CRM) en anglais est une méthode adoptée par plusieurs entreprises afin de maximiser les relations entre la société et les clients. Le CRM est donc très important pour garder une trace de toutes les interactions avec le client. Il permet également de mesurer la satisfaction du client et ainsi permettre le développement de l'entreprise. Mais en quoi ce dernier peut-ilbooster vos ventes ?

Voici les 6 réponses :

#1 Le CRM rassemble toutes les données client

Le CRM immobilier est un outil collaboratif. Cela signifie qu'il est accessible à tous les collaborateurs et à tous les services. Au final, vous aurez donc une vision très large de la clientèle.

Pourquoi ? Car chaque collaborateur fournira les données clients de son point de vue. Comme vous travaillez sur une unique base, chaque collaborateur aura les informations en même temps. Plus besoin de fichier à faire compléter par les collègues du marketing.

#2 Le CRM pour avoir les historiques du client

Le CRM est aussi un excellent outil pour remplacer votre mémoire ou vos cahiers de notes. Il rassemble tous les échanges et toutes les actions réalisées. Si vous voulez un moyen simple et efficace pour savoir si votre prospect était présent lors de votre dernier évènement et s'il a demandé des informations sur une maison en vente sur votre site, le CRM est là pour ça. En plus, cela vous permet d'affiner votre discours, car vous avez plus d'informations sur le client en question.

#3 Le CRM identifie la bonne personne à contacter et le bon moment pour le faire

Vous ne devez pas oublier que le CRM est une solution qui s'intègre parfaitement à une stratégie Inbound Marketing dans le but d'augmenter votre performance commerciale. Cela signifie que dès qu'un nouveau lead qui peut se convertir en acheteur (notamment grâce au lead scoring), vous aurez une notification automatique. Votre CRM immobilier pourra alors vous indiquer la personne qu'il faut appeler et le moment pour le faire. En quelques clics, vous retrouverez l'historique de ce client pour vous focaliser uniquement sur l'essentiel.

#4 Le CRM minimise vos tâches administratives

L'un des plus grands avantages du CRM comme outil de vente est que vous n'aurez plus besoin de rédiger un reporting. Vous le savez, cela demande énormément de temps. Au lieu de cela, passez directement sur votre plateforme et saisissez rapidement les rendez-vous, les affaires, les tâches, etc. Et toutes ces actions ne demandent pas plus de 5 secondes. À vous de décider ensuite de ce que vous voulez faire de ce temps gagné.

#5 Le CRM pour faciliter les tâches récurrentes

À partir d'un CRM comme HubSpot, vous avez la possibilité de créer et d'utiliser des lettres types, des e-mails types ou encore des devis types. Par conséquent, si un client demande un devis ou autre information, vous pouvez tout de suite envoyez et faire suivre les informations qui correspondent à sa demande. Ainsi, vous gagnerez un temps précieux. De plus, le CRM est aussi un outil qui vous permet de suivre une liste de tâche liée à votre activité. Si vous dépassez les délais fixés en amont, il vous6 façons d'utiliser votre CRM immobilier pour booster vos ventes rappelle à l'ordre. De cette manière, vous n'oubliez jamais rien.

#6 Le CRM pour anticiper les besoins du client

Avec le CRM, vous avez la possibilité de suivre les clients privilégiés. De cette manière, vous serez tout de suite averti lorsqu'ils visitent votre site web. Par conséquent, vous pouvez les rediriger vers des offres pertinentes et qui les conviennent. Mais cet outil permet aussi de faire une évaluation sur les réponses des clients : quelles sont les offres qui les attirent le plus ? Quels genres d'offres cherchent-ils ?