referencement local

Cette statistique suffit à comprendre pourquoi il est important de considérer le SEO local dans sa stratégie de référencement global.

"46% des recherches effectuées sur Google sont locales."

Avec plus de recul, ce dernier est le fruit d’une évolution technologique. Aux prémices de Google, les recherches étaient effectuées sur ordinateur. Puis les smartphones ont progressivement pris le relais, au point de devenir le premier support sur lequel les recherches sont saisies. Dans un futur plus ou moins proche, la recherche vocale aura également son mot à dire.

Ainsi, les différents changements ont “localisé” les requêtes effectuées sur Google. Grâce aux données de localisation, des termes comme “Near me” or "close by” ont connu une progression de +900% sur les moteurs de recherches sur les deux dernières années.

Face à ces évolutions, Google adapte sa SERP (1). Les snippets (2) sont devenus automatiques dans les recherches locales, notamment avec l’outil Maps. Les premiers résultats que l’internaute sera en mesure de voir, en dehors des Ads, seront ceux situées en position 03. Les résultats naturels seront positionnés en dessous, et dans certains cas, ils ne passeront même pas la ligne de flottaison !

En d’autres termes, le référencement local peut permettre à une TPE/PME d’arriver en haut de page, sans avoir une stratégie de contenu très développée. A contrario, une entreprise qui travail son content marketing peut se voir pénaliser par une faible présence locale.

agence content marketing paris

Google My Business, votre meilleur allié pour un bon référencement local

56% des entreprises n’ont pas de compte Google My Business (GMB).

Pourtant pas besoin d’avoir un site internet pour en créer un. D’après une étude menée par Databox, il est plus important dans la définition d’une stratégie de référencement local d’avoir un profil My Business optimisé que de posséder un site mobile friendly. D’autant plus que 50% des recherches s’arrêtent au niveau de la SERP.

Les internautes trouvent l’information grâce soit aux snipets ou la fiche Google My Business. Ils n’ont donc pas besoin de cliquer sur lien.

Bien remplir son compte GMB peut donc rendre plus visible une entreprise. Il permet également à cette dernière de recueillir des avis. Google récompense les comptes qui ont de nombreux avis positifs, et au contraire sanctionne ceux qui ont des retours négatifs.

Il est donc intéressant pour une entreprise de recueillir des avis. Pour cela, il est possible d’automatiser des mails qui recueillent les retours des clients.

Enfin, grâce à Google My Business, vous pouvez poster des actualités, des offres commerciales. Elles apparaîtront directement sur la SERP lorsque l’on cherche votre entreprise.

Comment optimiser son référencement local ?

Le SEO local a donc un véritable intérêt pour les entreprises qui cherchent à acquérir plus de trafic.

Cependant, comment faire ?

La réponse est simple : jouez avec les règles dictées par Google.

Commencez par avoir la base d’un site référençable : certificat HTTPS en place, optimisé pour la navigation sur mobile, rapide etc.. Sans ce béaba, vous serez inexistant aux yeux du moteur de recherche.

Une fois que cette étape (cruciale) est accomplie, vous pouvez passer à la suivante. Vous devez trouver les mots clefs sur lesquels vous souhaitez être positionné.

Pour cela, vous pouvez utiliser un outil de recherche de mots clefs comme Semrush ou Moz, ou encore l’autocomplete keyword de Google. Vous pouvez également regarder sur quels mots clefs vos concurrents sont positionnés. Semrush ou Ahref offrent cette possibilité.

Pensez également à la spécificité des requêtes pour la recherche vocale. Les utilisateurs de Google Home, Siri ou encore Alexa effectuent des recherches de la même manières qu’ils s’adressent à un être humain.

Une fois que vous avez votre sélection, vous devrez modifier votre page d’accueil pour les faire apparaître. Vous pourrez également rédiger du contenu en rapport à avec les mots clefs choisis. Modifiez vos balises H1,H2, H3, URL’s et autres méta-descriptions. Bref, rendez votre site lisible pour les moteurs de recherche.

Les optimisations mentionnées ci-dessus ne diffèrent pas de celles qui sont effectuées en général. La différence se fera au niveau des citations locales : les NAP (name, adress et phone number). D’après MOZ, il s’agit même d’un critère les plus importants pour être bien référencé au niveau local. N’oubliez pas de renseigner correctement ces informations sur votre site.

Il vous suffit d’ajouter le nom de votre entreprise, votre adresse, et votre numéro de téléphone sur chacune de vos pages. Attention ! Il faut absolument que vous utilisez le même nom, la même adresse et le même numéro de téléphone que sur votre fiche Google My Business.

En conclusion, se positionner sur des requêtes locales peut être une nouvelle source de trafic. D’autant plus qu’il y a de véritables opportunités à saisir : avec 56% d’entreprises qui n’ont pas de compte GMB, et n’existent pas en matière de SEO local. Enfin, ce type de référencement peut à terme, devenir fondamental. En effet, avec la recherche vocale, les requêtes seront de plus en plus précises, et locales.

Définitions :

SERP : est l'acronyme de « search engine result page ». Il s’agit de la page de résultats des moteurs de recherche.

Snippet : Ce sont des informations supplémentaires affichées dans les SERP. Ils sont de formats différents : avis, événements, produits, recettes de cuisine, maps etc…

Position 0 : Réponse brève et concise qui s’affiche directement sur la SERP.