Posté par Stéphane DONNINGER ● 03/01/17 13:44

4 indicateurs pour diagnostiquer votre référencement immobilier !

internet-search-engine-1519471_1280.jpg

Pour prospecter dans le web immobilier, il ne suffit pas d’être présent sur la toile ! Analyser le trafic, détecter le comportent en ligne des visiteurs, déterminer le taux de rebond et aussi celui de conversion sont autant d’actions indispensables pour diagnostiquer votre référencement immobilier.  

Le trafic généré sur site

Tout webmarketeur immobilier se doit au moins de connaître le volume de trafic que son site génère sur une échelle de période donnée. 

  • Diagnostic : du point de vue purement quantitatif, il vous est essentiel de déterminer combien de visiteurs et de visites souhaitez-vous obtenir ou que votre site pourra potentiellement attirer. Si vous êtes encore loin du compte, pensez à retravailler votre stratégie de référencement immobilier.
  • Remèdes : la première chose à faire consiste à vérifier si votre site est bien positionné par les moteurs de recherche. Pour ce faire, dressez une liste d’une dizaine de mots-clés en rapport avec votre activité puis effectuez une recherche libre en ligne comme si vous faisiez partie de l’un de vos propres prospects. Si votre site ne figure pas en première page des résultats Google parmi les tops 5, c’est qu’il vous faudra retravailler votre SEO. Vous pouvez aussi envisager des campagnes payantes sur les moteurs de recherche et réseaux sociaux pour améliorer votre référencement immobilier.

La durée de navigation par visiteur

Un internaute qui manifeste de l’intérêt pour vos contenus passe le plus de temps à naviguer sur votre site. Celui-ci est généralement le plus susceptible d’être transformé en lead.

  • Diagnostic : calculez la durée moyenne de visites sur votre site pour vous assurer qu’elle ne soit pas considérablement faible. Faites de même sur chaque page et notez celles qui ont enregistré des durées de consultation plus basses ; cherchez à savoir pourquoi ! 
  • Remèdes : faites adapter vos contenus aux réelles attentes et contraintes de vos cibles. Travaillez vos call-to-action et landing pages. Fournissez du contenu utile pour être bien référencé par Google et pour susciter l’intérêt d’un plus grand nombre de cibles de visiteurs.

 

Le taux de rebond

Le taux de rebond traduit l’effectif d’internautes s’étant rendus sur votre site immobilier et réparti sans consulter d’autres pages.

  • Diagnostic : un taux de rebond élevé peut avoir pour cause :
  • Un contenu à faible valeur ajoutée et jugé inutile par beaucoup d’internautes.
  • Un aspect du site présentant un caractère relativement peu attractif.
  • La lenteur du temps de chargement d’une page.
  • Un design non adapté aux terminaux mobiles.

Un taux de rebond élevé nécessite d’être corrigé rapidement, car il risque de nuire à votre référencement immobilier. 

  • Remèdes : pour optimiser le référencement de votre site, assurez-vous d’abord que son design soit adapté aux terminaux mobiles (responsive design). La meilleure façon de vérifier cette compatibilité consiste à tester toutes les fonctionnalités de votre site sur différents appareils mobiles. Pour booster le temps de chargement de vos pages en outre, vous devez alléger vos pages, compresser vos images, etc.

 

Le taux de conversion

Afficher une belle performance de référencement immobilier ne suffit pas pour permettra à votre site de vous faire vivre. Le trafic n’est rien sans conversion ! Pour dénicher de réelles opportunités sur votre site immobilier, vous devez convertir vos visiteurs en clients.

  • Diagnostic : dans la grande majorité des cas, toute action de conversion doit précisément répondre à des objectifs clairement définis par votre stratégie digitale (achat de produit, remplissage d’un formulaire de contact, souscription à une newsletter, téléchargement de livre blanc...). Si un grand nombre de visiteurs quittent vos pages sans réaliser l’une des actions suscitées, c’est qu’il vous faudra certainement retravailler votre stratégie de conversion. 
  • Remèdes : Placez vos éléments de conversion (call-to-action, landing pages…) aux emplacements les plus stratégiques de vos pages. Adoptez une bonne stratégie d’inbound marketing (lead nurturing, lead scoring, marketing automation…) pour générer des leads qualifiés et les convertir en clients.

gen 

Sujets: seo

A lire aussi