strategie digitale

Qu'est-ce qu'une stratégie de marketing digital ?

A l’image d’une stratégie de marketing traditionnel, une stratégie digitale va utiliser un ensemble d’outils pour arriver à des objectifs préalablement fixés. La différence dans le cas du digital, est le recours aux nouvelles technologies, autrement dit, à tout ce qui relève du Web.

La stratégie digitale est désormais un processus à part entière dans le développement de l’entreprise, si elle a pu un temps être facultative, elle est aujourd’hui essentielle. Le Web intègre tous les niveaux du marketing comme pour une mise en place d’une stratégie classique. A savoir, une définition des objectifs et du positionnement, l’utilisation du mix marketing et l’élaboration d’un plan d’action.

Nouveau call-to-action


L’objectif d’une stratégie digitale est d’accroître la valeur de l’entreprise grâce à de nouveaux canaux qu’offre internet. Ces canaux ajoutent de nouveaux segments de clientèles qui n’étaient pas captés avec les canaux plus classiques. Le marketing digital vient donc apporter une plus-value à l’entreprise en lui permettant de se développer autrement que sur sa zone de chalandise.

Quelles sont les étapes pour mettre en place une stratégie éditoriale ?

Quand on évoque une stratégie digitale, des concepts marketing vont de pair comme la stratégie éditoriale, surtout connue sous le nom de stratégie de contenu. C’est la base fondamentale de l’Inbound marketing : créer du contenu pour attirer les prospects.

audit de contenu inbound

L’objectif va être de créer une relation de proximité entre votre marque et vos cibles. Et le principal avantage à en tirer est de réussir à accompagner le visiteur dans l’ensemble de son parcours d’achat. Si vous réussissez ce challenge, c’est une véritable relation émotionnelle que vous allez créer avec votre consommateur. Vous misez alors sur un client heureux et fidèle à votre entreprise !

Si sur le papier ça a l’air très tentant de poursuivre en ce sens, ses efforts marketing, certaines règles de bases sont à appréhender. Pas de panique, c’est à ce moment-là que nous intervenons pour vous les présenter afin de ne pas commettre d’impairs !

a) Définissez vos personas

Rappelons brièvement ce qu’est un buyer persona. C’est une représentation fictive d’un personnage qui englobe les caractéristiques communes à une de vos cibles. Vous devez définir autant de personas que vous avez de cibles à travers plusieurs critères sociodémographiques.
Un persona vous permettra de mieux segmenter vos cibles et mieux comprendre leurs habitudes de consommation.

Pour déterminer un persona, nous vous conseillons de suivre trois étapes :

1 : Recueillir un maximum d’informations à leur égard

Et pour se faire rien de plus simple que de collaborer avec la force commerciale et le service après-vente. Tous les services de l’entreprise doivent s’unir et communiquer conjointement.
Vous devez vous poser des questions au sujet de vos prospects et clients :

Quel est son âge, ses revenus, son poste... ? / Quels sont ses objectifs, ses enjeux, ses défis à relever ? / Est-il décisionnaire ? / Comment s’informe-t-il sur vos produits ou ceux de votre concurrent ? / Quel parcours votre persona a-t-il suivi et quelles sont ses attentes vis à vis de votre offre ? / Comment votre persona entre en contact avec vous ? / Qu’est-ce qui motive votre persona à acheter chez vous plutôt que chez la concurrence ? / Quels sont ses freins à l’achat ?

2 : Analyser les informations
Après la récolte d’informations, vient l’analyse. Elle sert à faire ressortir les grandes tendances et permet de faire se croiser certaines réponses obtenues. Le but est de mettre le doigt sur une ou des problématiques que vous n’aviez pas cernés.

3 : Donner vie à votre Persona
Cette partie consiste à établir votre Persona en le personnalisant au maximum. Vous devez lui donner un prénom, un nom, un âge et même une photo. Au fur et à mesure du développement de votre entreprise, vous pouvez faire évoluer votre persona car celui-ci évolue également, il n’est pas figé. Le but est qu’il soit le plus fidèle possible à la réalité, plus vous connaitrez votre Persona et plus vos contenus seront lus.

b) Définissez vos objectifs : la matrice SMART

Avant chaque lancement de projet, une longue phase de préparation est essentielle, elle repose sur la définition des objectifs. Et bien souvent, c’est à l’aide de la matrice SMART que cette tâche est effectuée. SMART est l’acronyme de Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste et mesurable dans le Temps.

planificateur-smart


La méthode SMART doit permettre de simplifier les prises de décisions et définir des objectifs adaptés à la réalisation d’un projet.

Dans le détail, S pour Spécifique :
C’est-à-dire un objectif clairement défini, plus l’objectif sera précis mieux cela sera pour déployer les moyens nécessaires pour l’atteindre.

En fixant un objectif « spécifique », il faut que celui-ci soit clairement défini. Plus vous êtes précis, mieux vous pourrez étendre les efforts nécessaires pour y arriver.

M pour Mesurable :
Un objectif doit être quantifiable, il faut donc le chiffrer pour être en mesure de déterminer si vos quotas ont été atteints ou non.

A pour Atteignable :
Il faut être pragmatique et rationnel. L’objectif doit être défini en fonction de vos moyens humains, matériels et financiers. Rien ne sert de se fixer des objectifs trop prétentieux si vous n’avez pas les capacités de les atteindre, avant même de commencer.

R pour Réaliste :

Souvent confondu avec « atteignable », « réaliste », lui, suggère la cohérence et la pertinence. Il sous-entend qu’il faut prendre en compte votre contexte actuel. Par exemple, vous avez peut-être les moyens d’atteindre un objectif très élevé mais demander vous si c’est bien utile de prendre des risques dès maintenant ? Il faut savoir garder les pieds sur terre et ne pas brûler les étapes.

T pour mesurable dans le Temps :

Dans un projet, fixer une date limite est très utile car vos objectifs doivent être définis dans le temps pour qualifier votre projet de réussi ou non.

c) Analysez votre situation actuelle

L’audit interne est très important dans le processus d’une stratégie puisqu’il va déterminer quels sont les points positifs et les lacunes que rencontre une entreprise. Chaque aspect propre à une stratégie éditoriale doit être passé au peigne fin et vous devez être en mesure de savoir si des moyens sont déjà déployés. Par exemple, avez-vous déjà mis en place un blog ? Avez-vous une ligne éditoriale définie ? Mesurez-vous les performances de vos contenus ? etc.

Attention à ne pas être trop centriste non plus, si l’audit interne est important, il ne faut pas que l’audit externe soit en reste ! Cette analyse vous permettra d’en apprendre plus sur vos concurrents, leurs offres, leurs clientèles, et ainsi permettre de vous comparer.

Pour résumer vous devez être à même de savoir identifier vos forces et vos faiblesses mais également vos menaces et vos opportunités qu’offre votre secteur. Pour se faire, n’hésitez pas à utiliser la matrice SWOT.

d) Auditez vos campagnes de publicité payante

Vous avez probablement déjà essayé de créer des campagnes de publicité payante sur Facebook ou Google. Dans les deux cas, vous devez mettre en place un système de reporting hebdomadaire afin de toujours contrôler vos indicateurs clés de performance, les fameux KPI. Votre but doit être d’atteindre un retour sur investissement et pour se faire, rien de plus simple que de déchiffrer vos performances statistiques.

audit campagne ads

Maintenir un œil dessus vous permettra de stopper immédiatement une campagne qui présente très peu de conversions. A l’inverse, si une campagne est très performante, vous pourrez facilement prolonger sa durée ou augmenter son budget.

Un audit de campagne permet d’identifier les points forts et les axes d’amélioration, il vous permettra également de savoir quelles cibles ont été les plus réceptives à votre publicité afin d’affiner à l’avenir, votre discours commercial et vos offres.

e) Rassemblez le tout et définissez votre stratégie

Vous venez de voir quatre étapes qui forment la démarche à suivre pour la mise en place d’une stratégie éditoriale efficace. Désormais il ne vous reste plus qu’à appliquer cette combinaison gagnante pour élaborer la stratégie la plus adéquate possible à votre entreprise.

Les étapes en amont vous amèneront à développer une stratégie de communication adaptée à vos besoins, vos moyens et vos ambitions.