Posté par Antoine Martin ● 03/04/18 12:11

5 idées pour votre développement commercial

 5 astuces pour booster votre développement commercial à l'instant

Pour toutes les entreprises, le développement commercial reste parmi les leviers les plus importants. C’est pour cela en effet qu’elles sont nombreuses à se concentrer principalement sur ce point. Ce qu’il faut faire pour un développement commercial, c’est élaborer une approche méthodique et pratique.

Dans cet article, nous vous délivrons 5 idées entrant dans la démarche du développement commercial.

1. La définition d’une bonne stratégie commerciale et l’analyse marketing

La mise au point d’une stratégie marketing et commerciale permet de donner plus de visibilité et de notoriété à une entreprise, à être en adéquation avec le marché sur lequel il désire opérer, donc un développement commercial.

Une stratégie commerciale doit donc précéder une étude de marché. En obtenant des données fiables et précises, vous serez en mesure d’identifier quels sont les tendances et les acteurs sur le marché, quelle est l’offre la plus adaptée et qui pourrait générer une croissance durable et bénéfique pour l’entreprise ou la marque.

L'essentiel, c'est de bien les comprendre, car mieux vous connaissez vos cibles et vos prospects, plus vous aurez la faculté de répondre à leurs besoins. Vous devez aussi faire attention : le marché et le comportement des consommateurs ne sont jamais constants. Les goûts peuvent évoluer.

C’est pour cela que vous devez inciter vos commerciaux et vos collaborateurs à vous transmettre les nouvelles informations qu’ils recueillent. Un système de remontée d’informations s’avère donc nécessaire.

Pour développer les marchés, l’analyse marketing implique la recherche d’informations sur internet. Si vous disposez d’une base de données et de panels sur vos prospects, il est temps de les mettre en évidence. Pour surveiller vos concurrents, effectuez une veille.

 

Plusieurs secteurs doivent faire l’objet d’une analyse marketing :

  • Les facteurs de l’environnement et/ou PESTLE qui implique l’analyse du volet politique, économique, social, technologique légal et écologique du marché.
  • La problématique commerciale qui se pose.
  • Les critères de choix de la réalisation de l’étude de marché, notamment quels sont les moyens employés, quelle méthodologie va être mise en œuvre.
  • Les propositions et les choix des prestataires employés dans la réalisation du projet.
  • Les validations d’une étude de marché.
  • L’exploitation des conclusions de l’étude de marché.

 

2. L’élaboration du plan marketing et commercial

Le plan marketing et commercial est de préférence, en corrélation avec la stratégie commerciale. Plus précisément, il s’agit d’un positionnement judicieux de votre offre. Pour la mettre en place, vous devez avoir des outils de vente adaptés comme les plaquettes d’entreprise, un argumentaire de vente solide.

En outre, vous devez élaborer un plan de prospection où vous intègrerez les appels téléphoniques, des campagnes d’emailing, les visites de vos points de vente, un plan de communication, que ce soit média et hors média. Dans la mesure du possible, vous devez aussi animer vos réseaux de distribution. C’est aussi une autre manière de favoriser son développement commercial.

Nouveau call-to-action

 

3. Une bonne formation pour les collaborateurs

Les compétences de votre personnel, de vos commerciaux et de vos collaborateurs sont gage d’un développement commercial, que ce soit dans le cadre de la gestion du temps, la gestion des conflits, la communication écrite et orale par exemple.

Une équipe efficace assurera les ventes importantes et vous aidera à surpasser vos concurrents. Un bon commercial doit s’entraîner, s’exercer continuellement pour continuer à être opérationnel. À vous de voir quelle doit être le côté qu’il faut le plus renforcer auprès de vos collaborateurs.

L’expert doit donc transférer ses compétences à travers un encadrement marketing progressif sur un laps de temps déterminé. L’équipe doit alors être au complet afin que les objectifs commerciaux soient amplement formalisés sur un plan marketing.

Développer les compétences managériales des équipes marketing est aussi une face importante. Il faut donc veiller à ce que ces dernières aient des objectifs individuels précis, en termes de qualités et de quantité.

Des réunions et des comptes-rendus doivent être tenus régulièrement durant lesquels les équipes exposeront et présenteront leurs plans d’action. De son côté, la direction générale doit évaluer les performances lors des entretiens individuels avec les membres des équipes.

 

prospection commerciale

4. Utiliser les bons outils de la relation client

Pour mettre facilement en œuvre la stratégie marketing, ayez aussi à votre disposition les outils nécessaires. Commencez par élaborer des interfaces avec les autres divisions de l’entreprise : les finances, les ressources humaines, la production et surtout la qualité.

Sachez également que le temps est précieux. N’en gaspillez pas autant que possible. Le mieux à faire est d'automatiser les actions de vos commerciaux. Ayez recours aux divers logiciels de gestion que la technologie a mise à la portée de tout le monde quel que soit votre budget. Vous serez ainsi en mesure de conserver l’historique de vos clients, connaître le moment où vous devez appeler ou vous entretenir avec eux, qu’est-ce que vous proposez et à quel moment vous avez effectué votre proposition.

Vous aurez aussi l’occasion de traiter toutes les demandes sans en perdre les autres. Vous constaterez que le traitement des données à l’aide d’un programme de gestion relation client augmentera l’efficience et la rentabilité de votre entreprise, et vous mènera inexorablement à un développement commercial.

 

5. Aller au-delà de ses objectifs

Le dirigeant d’une entreprise ou le propriétaire d’une marque doit assurer coûte que coûte la continuité des activités de son entreprise. La politique qu’il doit adopter est la phase de croissance, qui implique qu’il ne fait jamais se reposer sur ses lauriers et réaliser autant de vente que possible, et ce, jour après jour.

Si vous avez réalisé 10 ventes ce mois-ci, vous devez donc réussir à vendre plus que 10 le mois suivant. En fonction de votre effectif, vous pouvez définir le taux de croissance de l’évolution de vos ventes.

growth stack 

Sujets: Inbound Marketing, Inbound Sales, CRM et Marketing automation, Automation

A lire aussi