Posté par Antoine Martin ● 18/01/17 14:59

Réseaux sociaux immobilier : quelles utilités pour les commerciaux?

 mobile-phone-1917737_1920.jpg

Les réseaux sociaux font partie intégrante du quotidien des internautes qui peuvent tout y faire comme acheter, s’informer ou encore vendre des services. Ainsi, intégrer les plateformes sociales dans les stratégies de vente est une solution de choix, pour développer votre audience et atteindre vos objectifs marketing. Quelques raisons expliquent donc la véritable nécessité d’intégrer vos agents dans les réseaux communautaires.

Sur les réseaux communautaires

Rappelons-le : un réseau social est une plateforme qui regroupe virtuellement, des individus et des organisations qui entretiennent des discussions, des échanges et des partages sur des domaines variés. Les membres forment une communauté sur la plateforme. Actuellement, les réseaux communautaires peuvent être regroupés en trois grandes familles qui sont les plateformes communautaires personnelles, dont Facebook, les plateformes sociales de divertissement comme Youtube et finalement les réseaux sociaux d’affaires. Le réseau Linkedln  dispose d’une grande notoriété dans cette dernière catégorie.

Par ailleurs, l’on peut citer d’autres réseaux communautaires, qui à ce jour ont dépassé les 100 millions d’abonnés. En plus de ceux que j’ai mentionnés ci-dessus, il y a également :

  • Tumblr
  • Reddit
  • Instagramm
  • Twitter
  • Skype
  • Google +

Le secteur de l’immobilier et les réseaux sociaux

Investir les réseaux sociaux est tout à l’avantage des agents immobiliers. Les chiffres parlent d’eux-mêmes si je vous dis que 84 % des Français trouvent leur solution immobilière en se connectant aux réseaux sociaux. Cette statistique montre clairement l’intérêt que l’internaute manifeste à ce type de plateforme qui lui permet de satisfaire plus facilement ses besoins. Cet engouement est donc une opportunité pour vos commerciaux afin de vendre davantage à des prospects qualifiés.

Plus de visibilité sur les réseaux sociaux immobiliers

La plupart des agences immobilières concurrentes a adopté les réseaux sociaux dans leur stratégie de vente. Vous devriez en faire autant dans la mesure où l’ouverture d’un compte sur ces plateformes vous permet de donner plus de chance d’atteindre le maximum d’audience.

D’autre part, vous pouvez parfaitement établir un lien direct de votre site à partir de vos comptes réseaux sociaux immobiliers. En un clic, les clients potentiels peuvent découvrir l’intégralité des services que vous vendez.

Ensuite,  s’inscrire dans ces communautés contribue à optimiser votre visibilité sur les  principaux moteurs de recherches. Soyez sur par exemple, d’obtenir un meilleur référencement en ouvrant un compte Google + et en y intégrant le lien vers votre site internet.

Tout est question de rentabilité

En se basant toujours sur les chiffres, sachez que rien que pour le réseau social Facebook, les abonnés passent au moins 20 minutes sur cette plateforme. De ce fait, diffuser vos offres, vos nouveaux services, etc. sur ce réseau vous permet d’atteindre le maximum d’audience en quelques minutes seulement si ce cas de figure n’est pas envisageable pour les moyens de communication classiques. De plus, j’attire votre attention sur la rentabilité de cette alternative qui ne vous coûtera pas un sous.

Pour tisser une relation durable avec ses prospects

Le principe des réseaux sociaux sur un secteur comme l'immobilier est de vous permettre d’être continuellement en contact avec les abonnés à votre page, compte et chaîne. Ainsi, vous pouvez à tout moment, entretenir la relation que vous avez avec vos clients. Ceci va permettre de les fidéliser et de les emmener à recommander vos services, ainsi de développer vos contacts.

Booster le trafic

Mettez toutes les chances de votre côté sur les réseaux sociaux en sachant choisir des informations pertinentes pour le contenu de votre page.  Je conseille par exemple d’y intégrer des vidéos qui attirent plus les internautes. Mettre à jour les informations contenues sur la page est également recommandée.

Nouveau call-to-action

Sujets: Médias sociaux

A lire aussi