Posté par Mélanie Caillet ● 23/04/18 17:57

5 innovations remarquables dans le BTP et la construction

Le secteur du BTP ne demeure pas moins insensible aux innovations entrainées par l’ère technologique : domotique, maquettes 3D et bien d’autres encore font leur apparition et ne sont pas loin du succès. C’est ainsi que la manière de travailler et de concevoir le chantier s’en trouve modifiée, une innovation toutefois utile et inéluctable. Découvrez dans cette rubrique quelles sont les 5 innovations les plus populaires dans le domaine de la construction et du BTP.

 1- La modélisation des informations du bâtiment

5 innovations remarquables dans le BTP et la construction

La modélisation des informations du bâtiment est une représentation géométrique virtuelle en 3D d’un édifice afin de l’analyser, de contrôler les éventuels comportements du chantier. Il regroupe un ensemble d’informations contenues dans le bâtiment, leurs caractéristiques, les relations entre tous les objets. Il s’agit aussi d’une solution technologique qui concerne tous les acteurs de la construction, le génie civil, les travaux publics et les autres infrastructures, et même au cycle de vie d’un ouvrage. Communément appelé BIM ou « building information Modeling », il englobe le processus de création, de production, d’échange des données. On peut donc dire que c’est un modèle d’ouvrage bâti par excellence. Il peut contenir un fichier numérique comprenant toutes les informations spécifiques et utiles à la conception et à l’entretien d’un projet immobilier ou d’un chantier. Il décrit également les relations entre les objets et leurs propriétés, comme la pose d’une toiture ou encore la jonction de murs par exemple.

Ses attributs principaux consistent à faciliter la faisabilité du chantier, orienter les procédures de communication et les échanges de données entre les parties prenantes.

Le BIM intègre la géométrie de construction, les relations spatiales, les diverses rubriques, et même les sous-rubriques de la construction. Il est même utilisé dans un projet de démolition.

Les avantages du BIM sont nombreux :

  • La connaissance des détails concernant le projet de chantier, ce qui fait nettement gagner du temps aux parties prenantes
  • La prise en considération des attentes des donneurs d’ordre
  • La qualité de la construction
  • La baisse des risques liés aux accidents de chantier

C’est également un outil sophistiqué qui facilite la modification d’un ouvrage, d’estimer le cout d’une telle modification, mais aussi de gérer les phases de la conception du chantier en lui-même. La meilleure appréhension du BIM se traduit par des formations au préalable. 

2- L’impression 3D dans le domaine de la construction

L’impression 3D est une manière de fabriquer un produit par la superposition des matériaux. C’est une technique additive contrairement par retrait comme dans l’usinage. En s’imposant comme une évidence dans le secteur du bâtiment, cette technologie parait accessible, car l’impression fait déjà partie de nos habitudes, et ceci depuis plus de 20 ans. La France poursuit son évolution avec XtreeE qui est un outil avec une impression en béton.

Dans un monde où l’immobilier est de plus en plus onéreux, les entreprises sont en proie à des solutions innovatrices. Avec cette nouvelle technologie, les constructions sont érigées à partir de matériaux déjà réutilisés, ce qui évite le gaspillage. Lorsqu’on dispose d’assez de détails, on peut construire très rapidement de grandes infrastructures en très peu de temps. La solution initiée par l’impression 3D permet d’amoindrir les conséquences liées aux catastrophes naturelles, et de permettre aux sinistrés de se réfugier dans des logements.

3- La domotique et les objets connectés : la gestion de la sécurité sur le chantier

Depuis l’évolution d’internet dans les années 90, la domotique et les objets connectés font progressivement surface. Leur but est de permettre aux acteurs de la construction d’apporter plus de valeur à la fonctionnalité, aux informations reçues et aux interactions avec l’environnement. Les objets connectés conservent un flux conséquent d’informations. Ces dernières seront utilisées afin de prévoir les risques d’anomalies dans le chantier, de résoudre les problèmes liés à la défaillance d’une machine. La domotique est actuellement en pleine émergence dans la volonté de consommer moins d’énergie, pour des soucis écologiques. Il en est ainsi par exemple du fameux boitier de commande GX-55 Topcon qui prolifère des informations à tout instant durant les opérations.

 Boostez votre prospection grâce à l'inbound

4- Les mégadonnées

C’est un terme qui a été donné naissance pour la première fois aux États unis à l’entrée des années 2000 avec l’influence de Google entre autres. Appelées aussi Big Data, les mégadonnées sont des données dont l’envergure est très importante. Les données sont volumineuses et demandent traitement à partir d’outils adaptés et sophistiqués. Le « Smart Grid » en est l’exemple parfait. Avec un contrôle en temps réel du réseau, les flux d’informations sont optimisés et synthétisés.

5- Les drones dans le BTP

Les drones ont été utilisés à l’initiale dans les missions militaires. Mais aujourd’hui, les constructeurs et les titulaires de travaux sont venus à la conclusion que ces gadgets peuvent devenir de bons alliés. Ce sont des aéronefs pilotés à distance, parfois autonomes et qui mènent les professionnels de la construction à accomplir des tâches spécifiques lors de la lancée du drone. Avec un tournemain régulier des maquettes 3D à l’effigie d’un immeuble en construction, le drone aussi se fait remarquer. Il devient un outil dont on ne peut se passer. Ses capteurs permettent de renvoyer des images en quelques minutes de vol. Les données reçues donnent plus d’informations pour établir une maquette numérique servant à représenter le chantier dans son ensemble. Des tas de projets peuvent nécessiter l’utilisation du drone : l’examen des limites d’un marais, l’inspection globale du chantier, etc.

 

réponse appel d'offres 

Sujets: BIM, bâtiment